X

Tragédieslogo

Parce que la communication est un drame

  • Nous suivre sur :

Business Agence : lancement de Propalator, le tout premier générateur de propales 100% WIN

Posté le 8 juillet 2016

The Next Big Thing. Fort de sa maîtrise incomparable du monde de la Communication, Tragédies lance Propalator, le tout premier générateur de propales capables de remporter n’importe quel appel d’offre auquel une agence participe. Commerciaux, directeurs d’agence et autres business developpeurs, sautez le pas : l’avenir est déjà là !

Tous les directeurs d’agence vous le diront. Répondre à un appel d’offre, c’est toujours une prise de risque chronophage et potentiellement destructrice pour une entreprise. En effet, comment monopoliser des ressources d’ordinaire affectées à un projet et accoucher – à la dure sans péridurale – de 134 slides Powerpoint sans aucune assurance de retour sur investissement… ? Si certains choisissent délibérément de sortir du game, la majorité continue néanmoins à jouer le jeu et vivre chaque jour sous un insupportable couperet : ne même pas être lu et se faire étendre face à une agence lamentable.

Conscient de ces enjeux qui pourrissent le quotidien des agences, Tragédies lance donc PROPALATOR pour enfin foutre au chômage venir à la rescousse de tous les ouvriers-de-la-slide. Interrogé sur les véritables raisons qui poussent Tragédies à lancer ce petit bijou de technologie en plus de son magazine, Gérard Kkrovardic, Directeur de Publication et Business Imperator de Tragédies, joue franc jeu :

Vous ne pensiez tout de même pas qu’on était assez con pour lancer un média sans business model… ? Avec PROPALATOR, on répond à un réel besoin : générer 134 slides d’apparence intelligentes et bien gaulées qui impressionnent un client en un minimum de temps. Pour y parvenir, nos experts Data Scientologues ont analysé plus de 3458 recos gagnantes repertoriées sur notre outil TRAGÉDIES LEAKS. Ainsi est né PROPALATOR. Notre moteur d’analyse est si intelligent qu’à ce stade, ce n’est plus du machine learning, c’est quasi du brain-fucking d’annonceurs à l’état brut.

Notre test en exclusivité !

Alors, PROPALATOR ? Simple esbroufe de calomniateur corrompu ou réelle invention unique en son genre ? Pour le savoir, c’est en toute indépendance que la rédaction a pu expérimenter Propalator. Première constatation : l’interface est simple et ergonomique, il suffit de sélectionner 4 ou 5 options pour envoyer la purée. Interfacé sur une double base de données asynchrone en wrapper mutualisé, Propalator est tout bonnement surpuissant et capable de générer des slides sur mesure. Dès le paramétrage, il repère automatiquement votre charte et le marché correspondant. Mieux encore, il gère tous les envois sécurisés des marchés publics. Finis les envois 7 minutes trop tard uniquement parce que ce connard de Jean-Claude a encore oublié de compléter la clause 26 de l’étape 5 du CCTP 4. C’est de la folie pure.

Quant au niveau de réussite, les résultats parlent d’eux-mêmes. Moins de deux heures après l’envoi d’une première propale pour « la refonte de la stratégie brand content de la direction du comité administratif de SUEZ ENVIRONNEMENT », la cliente – Catherine Pinchard pour ne pas la nommer – nous contactait déjà, enthousiaste :

C’est complètement fi-fou, jamais aucune propale n’avait aussi bien compris et répondu de manière aussi innovante à notre besoin. Notre Comité de Pilotage pour l’Évaluation des Propales est sous le choc.

propalavantages

Des abonnements cadeaux

Au lancement, deux formules seront accessibles à un tarif défiant toute concurrence :

– Formule « RACHO » : 450€ /mois + une nuit d’amour avec un rédacteur de Tragédies de votre choix.
– Formule « BLACK MASTERGISCARD » : 44 758€ / mois + une nuit d’amour avec Göt (notre berger allemand)

Vous aimerez aussi