X

Tragédieslogo

Parce que la communication est un drame

  • Nous suivre sur :

CannesLions : débordé par l’inflation des prix, le jury se trompe de lauréat !

Posté le 23 juin 2016

Drame de la surabondance ou de l’infobésité : on ne sait comment qualifier le sentiment d’hébétude voire la franche dépression des membres du Jury du festival de la « créativité » face à l’offre toujours renouvelée de prix, au risque de se tromper dans l’attribution des récompenses et de promouvoir les mauvaises agences  ! Analyse.

C'était autre chose en 2010 !
C’était autre chose en 2010 !

« Global creative CRM for health & hygiene bars with low pH« 

Avec 57 catégories (12 de plus que l’an passé) comprenant chacune jusqu’à 11 possibilités d’entrée, plus personne ne s’y retrouve. Henri de C., un cannois habitué des podiums et du jury en a les yeux humides sous ses lunettes noires :

Je n’y arrive plus, d’autant qu’on sait bien que certains prix ont été créés à la demande de grandes agences qui ont besoin de lancer leurs nouvelles filiales. A ce rythme malgré les mails de récap on risque de se planter et de primer une agence inconnue à la place de la dernière agence intégrée subdigitale d’Omnicom.

L’inflation des récompenses est particulièrement sensible en activation et CRM, deux domaines où les investissements sont les plus lourds. D’ou les CRM par ci et les big data par là, qu’on retrouve dans la moitié des prix, croisés avec une matrice des secteurs qui investissent le plus. Welcome donc au « Big data for innovation, consumer sweets » ou « Full 360 activation, paper & pulp« , sans parler du « digital craft » que personne ne comprend.

« Pas étonnant qu’on se fasse avoir par des stunts pourris« 

I sea l'app bidon
I sea, tu l’as pas vu mon réfugié ? Narmol

Au passage il revient sur la polémique de l’app I Sea par Grey Singapour : « Evidemment que personne n’a testé cette app de merde ! Vous croyez qu’on a le temps de comparer des screenshots de la mer, tout bleus, avec d’autres tout aussi bleus ? »

Cela ne doit pas laisser croire que le monde de la pub est insensible à ce qu’il se passe dans le monde, au contraire. Comme le rappellent les organisateurs du festival, « la créativité est une force qui change le monde« . Nous voila rassurés.

Vous aimerez aussi