X

Tragédieslogo

Parce que la communication est un drame

  • Nous suivre sur :

Konbini lance /_*`-`*_\, le premier média 100% emoji

Posté le 20 avril 2016

Tête-de-bonhomme-surpris, pouce-en-l’air, panneau-triangle. L’avenir de l’actualité ressemblera peut-être à cela. Décryptage.

Konbini, la fameuse structure de jeunes qui s’estimaient trop cool pour bosser dans la publicité mais ne savaient pourtant pas faire autre chose, risque encore prendre tout le monde de court ! En effet, elle a annoncé la semaine dernière le lancement de /_*`-`*_\ (prononcez « bras en l’air yeux humides »), premier site média intégralement rédigé en emoji.

Lorsqu’on les interroge sur la genèse de ce projet, les fondateurs nous répondent sur un air d’évidence en échangeant un regard complice :

On a commencé en écrivant des articles, mais c’était chiant et les gens ne les lisaient pas. Du coup, on s’est mis à la vidéo, mais c’était chiant et les gens ne les regardaient pas. Un soir, complètement bourré, j’ai envoyé un SMS à Lucie en lui demandant ce qu’on pourrait bien faire ensuite. Elle m’a répondu avec un emoji caca et là, ça a fait tilt.

 

 

L’emoji comme ultime parade à la bataille pour l’attention des Millennials ? Oui, mais pas que. David, co-fondateur de Konbini explique :

Quand on a commencé à y penser, les avantages de l’emoji nous ont sauté à la figure : pas de frais de traduction, pas besoin de relecture, pas ou peu de copier-coller possible, vague et précis à la fois de sorte que chacun comprend ce qu’il veut, bref, que du bonheur !

Le business model n’est quant à lui jamais bien loin, Lucie nous explique :

Il y a bien sûr tout le panel d’emojis habituels, mais on imagine de faire payer des marques idiotes pour leur réaliser des emojis personnalisés.

Premier annonceur partenaire de /_*`-`*_\, toujours dans les bons coups, la marque Marc Dorcel qui s’est fait réaliser l’emoji « prêtre ».

On a hâte de les lire, en attendant chez Tragédies, on conserve le bon vieil alphabet latin pour ne pas perdre nos 73 lecteurs.

Vous aimerez aussi