X

Tragédieslogo

Parce que la communication est un drame

  • Nous suivre sur :

Naming de Monuments : bienvenue au KFC Opéra de Paris et à la Cathédrale Notre-Dame Justin Bridou

Posté le 13 mai 2016

L’Accor Hotel Arena et la Domino’s Ligue 2 auraient-ils définitivement ouvert la boîte (à pizza) de Pandore ? Attiré par une manne financière non négligeable, le ministère de la Culture a fini par céder et ouvrir les monuments de Paris au sponsoring de marques dès la rentrée. Focus sur ces nouveaux lieux que vous n’aurez plus jamais l’habitude de visiter – et de nommer – de la même façon.

Commandez un «Menu Double Down Cheese & Pepper La Flûte Enchantée» au KFC Opéra de Paris !

Une aile de poulet, un tutu, un tender, un entrechat. C’est un choc des cultures et bientôt une réalité : dès le 1er septembre à l’Opéra de Paris, on va pouvoir faire rimer ballets et maïs bouilli. Chez KFC, choisi à l’unanimité pour apposer sa marque au fronton du monument, on savoure déjà et on s’en lèche les doigts. Directeur Marketing de la branche française du Roi du Poulet Frit, Didier Copenic annonce avec enthousiasme : «C’est un honneur pour nous. La mission du KFC Opéra de Paris sera tout simplement d’allier le plaisir de manger à celui de contempler. Voir un ballet en mangeant un bucket, ça va être génial.» Et quand on lui parle du potentiel décalage d’images entre une marque de fast-food et ce haut lieu culturel, Didier balaie d’un revers de la main :

« Il ne faut pas être sectaire. Ça va, l’odeur de friture n’a jamais empêché personne de chanter comme un castrat. »

Apéro en vue à La Cathédrale Notre-Dame Justin Bridou !

Autre monument symbolique qui va bientôt changer de nom et s’ouvrir au consumérisme : la Cathédrale Notre-Dame de Paris qui va se parer de banderoles Justin Bridou moyennant 125 millions d’euros sur 5 ans. Interrogé sur le sujet épineux de concilier religion et marketing, Laurent Villemin, PDG du Groupe, précise sans ambages qu’il attend d’une telle opportunité une retombée non négligeable sur les ventes :

« C’est vraiment super. Imaginez ça : au lieu de cierges, les pèlerins vont pouvoir planter des petits Bâton de Berger à 1€. Notre service marketing est en ébullition. C’est encore ultra confidentiel ce que je vais vous dire, mais après ce premier produit d’appel, on voit encore plus grand. Pour la Toussaint, l’évêque portera une casquette Cochonou pendant les offices et il est très possible qu’on lance aussi le tout premier crucifix comestible en viande de porc. »

Du côté des autres monuments parisiens, d’autres namings ne manqueront pas d’alimenter la polémique prochainement. N’en déplaise à Nuit Debout, la Place de la République s’intitulera par exemple «La Place de la République ArcelorMittal». En guise de bonus, voici les 5 autres changements intervenant dès le 1er septembre :

– Le Sacré-Pepsi-Coeur
– La tour Sanofi-Eiffel
– L’Arc de Triomphe Bonduelle
– La Place Playmobil Vendôme
– Le Coca-Cola Musée d’Histoire naturelle

Vous aimerez aussi