X

Tragédieslogo

Parce que la communication est un drame

  • Nous suivre sur :

Sectes : 22 agences parmi les établissements suspects

Posté le 9 mars 2017

La Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) a publié son 11ème rapport annuel lundi 6 mars. Pour la première fois, il tire la sonnette d’alarme dans le milieu des agences de communication.

D’après l’Observatoire, le phénomène sectaire serait apparu aux Etats-Unis dans la seconde moitié du XXème siècle et « se développe de manière inquiétante en France« . Les techniques de conditionnement mental pratiquées sur les employés et le phénomène de satanisme concerneraient près de 125 agences en France, dont 80% située à Paris. Le rapport pointe aussi le néo-chamanisme et l’usage d’une substance, le datura, plante courante aux fleurs très parfumées et réputée toxique, qui tend à remplacer l’iboga, inscrit au tableau des stupéfiants.

22 agences parisiennes, au cœur de la polémique, ont été placées sur la liste des établissements suspects.

sectes-mains
D’après le rapport annuel de la Miviludes, conformisme et prise de stupéfiants seraient à l’origine du phénomène.

« Les sectes évoluent mais elles sont toujours là, et s’apparentent de plus en plus aux agences de communication« , estime Jean-Michel Roulet, président de la Miviludes qui souligne que près de 10 agences se sont « engouffrées » dans le domaine de l’accomplissement de soi, les unes dans le design thinking, les autres dans les techniques de « recherche de son moi profond ».

Autre risque d’embrigadement avec l’application au coaching en entreprise de la théorie des « constellations systémiques« , inventée par l’américaine Virginia Safir à partir de l’observation des tribus en pays zoulou: le groupe -en l’occurrence l’agence de communication- fonctionne comme un corps biologique où chacun a un rôle précis. Une des dérives est de considérer que chacun fait partie du groupe et que c’est au groupe de tout décider pour lui. Les rituels sacrificiels ne sont plus très loin.

Plus inquiétant encore, le « culte de la personnalité des gourous de la communication » qui s’inspire directement des rituels hindous. Plusieurs présidents d’agence de communication ont été placés sur la liste des individus suspects et la Miviludes promet de maintenir une vigilance élevée.

Ce rapport a été remis jeudi dernier au Premier ministre, Bernard Cazeneuve.

 

Vous aimerez aussi