X

Tragédieslogo

Parce que la communication est un drame

  • Nous suivre sur :

Uberiser l’uberisation : la nouvelle tendance 2.0

Posté le 2 mai 2016

Votre CDO vous alerte en permanence : danger, on va se faire ubériser ! Vous surveillez les concurrents, tentez d’amadouer les futures start-up en les engluant dans votre espace de coworking maison, recrutez des experts aux spécialités inconnues, et pourtant la crainte demeure… Et s’il fallait changer de paradigme ? Décryptage.

Uber partout, justice nulle part

Aujourd’hui, il n’y a pas de salut hors de la transformation digitale. Il s’agit d’embrasser l’ubérisation – comme le recommandent ces nombreux consultants qui se positionnent pour digitaliser encore plus votre entreprise – connecter les derniers salariés rétifs au changement, et, surtout, trouver des fournisseurs volontaires pour passer en gestion plateforme.  La survie de votre business, et plus encore de ses centres de coûts, serait à ce prix.

La contre-ubérisation, la tendance qui monte

Et si vous étiez en retard d’une bataille ? Car aujourd’hui le marché migre vers la contre-ubérisation. D’après Jobarester, le cabinet d’études, « 67% des CEOs et CDOs sur la zone EMEA anticipent des dispositifs de dé-plateformisation dans les 3 ans à venir« .

Le nouveau graal ? Une plateforme de néo-appisation qui permet de contre-ubériser les secteurs en voie de multi-canalisation. « L’exemple typique, ce sont les apps lancées par les taxis qui essayent de répliquer le modèle Uber, tout en gardant leurs propres vecteurs de différenciation, comme la possibilité d’avoir une voiture avec un chien qui sent sur le siège avant » explique Henri Michel du Toc Institut. « Ceux qui ne se seront pas positionné seront balayés comme les taxis risquent de l’être aujourd’hui« .

Et vous, qui allez vous contre-ubériser ?

« Toutes les entreprises ont des actifs forts qui permettent de gagner cette course au darwinisme digital », rappelle Henri Michel. « A vous d’engager une review de vos assets pour savoir quoi et comment contre-plateformiser« . Comme d’autres acteurs, les experts du Toc Institut suggèrent qu’il est souhaitable d’être fortement accompagné dans une telle transition. A vous de jouer !

 

Vous aimerez aussi